Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763
jeudi, 22 mars 2007 07:51

retour des faux barrages à sidi bel abbès

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Un groupe armé multiplie des faux barrages à Sid Bel Abbès (440 km à l'ouest d'Alger), semant la panique au sein des automobilistes dans la région, rapporte jeudi la presse locale.
Un automobiliste a échappé, mardi soir, à un faux barrage dressé par ce groupe armé sur la route menant à Sidi Ali Benyoub, dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, ajoute la presse, qui précise que les éléments du groupe, dont le nombre n'a pas été déterminé, étaient armés de kalachnikovs et avaient barré la route au moyen de troncs d'arbre et de pierres. L'automobiliste a pu faire demi tour à temps, pour échapper à ce faux barrage.

L'inquiétude des habitants de la région face à un retour des faux barrages est justifiée par les actes de violence perpétrés ces derniers jours dans la région par des groupes armés ayant fait des victimes parmi des membres des groupes de légitime défense (GLD), souligne-t-on de même source. A Boumerdès (50 km à l'est d'Alger), 9 personnes accusées de soutien aux groupes armés entre 2000 et 2006, ont été condamnées à une peine de prison de six ans ferme. Les neuf personnes sont également impliquées dans la commercialisation d'armes à feu que des groupes armés ont utilisées lors d'actes de violence perpétrés dans la région.

Les accusés ont réfuté les griefs retenus contre eux mais le tribunal les a condamné à six ans de prison ferme.

A Skikda (510 km à l'est d'Alger), le tribunal criminel de la ville a condamné à mort par contumace 12 "émirs" (chefs de groupes armés) dont la majorité sont natifs de Constantine (431 km au sud est de la capitale) et Guelma (537 km au sud est d'Alger) pour leur implication dans des actes terrorises perpétrés dans les wilaya de Jijel (359 km à l'est d'Alger), Skikda et Constantine.

L'identité des 12 "émirs" a été révélée à la police par un des repentis qui s'est rendu aux services de sécurité en 2003 dans le cadre de la charte pour la paix et la réconciliation nationale qui offre le pardon aux groupes armés contre leur reddition.

Seul le GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) rejette cette offre de paix en continuant la lutte armée contre les différents services de sécurité algériens et des ressortissants étrangers établis en Algérie.

Le GSPC, qui continue de mener des actes de violence dans divers endroits du pays, s'est rallié le 11 septembre dernier au mouvement Al Qaida.

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 5883 fois
map

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.