lundi, 05 novembre 2007 04:47

Hicham Nazzal dans la presse aujourd'hui

Hicham Nazzal dans la presse aujourd'huiCritique parue aujourd'hui Lundi 05 Novembre dans le quotidien "LES ECHOS" en page 12 et qui relate le travail de Hicham Nazzal dans la pièce "Parfums d'Intimité". Disponible en kiosque.  Vendredi, "LE MONDE 2" lui consacrera un portrait.

dimanche, 05 février 2006 19:39

Nuclear Panel Votes to Report Tehran to U.N.

VIENNA, Feb. 4 — The 35-nation board of the United Nations atomic energy agency voted here on Saturday to report Iran to the Security Council, a move that reflects increasing suspicion around the world that Iran is determined to develop nuclear weapons.

The resolution, which passed by a vote of 27 to 3, could change the course of diplomacy toward Iran and open the door to international punishment of the country.

Only Cuba, Syria and Venezuela voted against the European-drafted resolution. Five countries — Algeria, Belarus, Indonesia, Libya and South Africa — abstained.

After the vote, Iran announced that it would immediately end its voluntary nuclear cooperation with the agency and that it would begin full-scale production of enriched uranium, which can be used to produce electricity or to help build nuclear bombs.

mercredi, 01 février 2006 19:18

Trop dure la philosophie...

 Pour elle,  c’est la pire matière qui lui a été inculquée, ainsi que les cours d’arabe littéraire , la poésie , la traduction , etc … c’était infernal, ces heures de cours ou elle ne pouvait guère en placer une ou elle était larguée car elle ne comprenait rien, ou elle s'est fait expulsée à cause de son indifférence et des bavardages(comme  moi d'ailleurs)… même quand elle prenait son courage à deux mains pour participer en classe, elle se sentait ridicule à l’idée qu'elle va dire une connerie à deux balles sans parler bien entendu de ses tournures de phrases lors des essais)…..

Bien qu’elle adore lire les livres arabes( comme elle prétend dire), elle était hantée par cette langue. Elle se  sentait incapable d’entretenir une discussion compréhensible et intéressante en arabe littéraire...D’un coté elle n'arrivait pas à faire passer le message (que ça soit pas écrit ou par oral). De plus, dés qu'elle prononce un mot ça partait en fous rires …